Des Moines, IA — Un Warra, Agriculteur du Queensland de l'Australie est le 2008 destinataire du commerce Dean Kleckner & Prix de promotion de technologie. L'attribution a été faite à Jeff Bidstrup à Des Moines, IA sur Oct. 15 au cours de la table ronde mondiale de fermier à fermier. La table ronde se tient en collaboration avec le World Food Prize.

L'organisation de la vérité sur le commerce et la technologie (TATT) créé le prix l'an dernier, en l'honneur de son fondateur et Président. Il vise à reconnaître un leadership fort", vision, et résoudre pour faire progresser les droits de tous les agriculteurs à choisir la technologie et les outils qui permettront d'améliorer la qualité, quantité, et la disponibilité des produits agricoles dans le monde entier. »

Bidstrup vit à chaque mot dans cette description.

Membre du jury TATT et Jamestown, Agriculteur ND Terry Wanzek, rencontré Bidstrup trois ans à la première table ronde de fermier à fermier. "Quand j'ai rencontré Jeff, J'ai été impressionné dans son énergie, enthousiasme, et la passion. Il habite un monde à part, mais je partage ses frustrations avec des interdictions fondées sur la science politique, not real science.”

Wanzek, un agriculteur de blé, a traité avec des interdictions de commerce sur GM (organismes génétiquement modifiés) blé; pour Bidstrup, le défi était l'obstruction politique pour de nombreux agriculteurs australiens qui voulait planter coton GM, canola et autres céréales.

"Nous avons eu coton biotech depuis plus de dix ans,"dit Bidstrup, qui pousse le grain et coton sur tout 12,000 acres dans le Queensland, un État en Australie. « J’ai tout de suite vu la différence, il a fait et compris que c’était une merveilleuse technologie pour les agriculteurs. »

GM cotonculteurs a aidé aidé surmonter les problèmes de lutte antiparasitaire. Bidstrup a commencé à imaginer comment supplémentaire GM recherche en Australie pourrait aider les agriculteurs à la salinité et de sécheresse, ainsi que de réduire l'utilisation des produits chimiques.

Mais alors les militants anti-OGM a frappé son pays.

"Un des États de l'Australie (Il y a six d'entre eux) interdit les cultures vivrières GM, tous d'entre eux mais Queensland ordonnancés leur propre moratoire en quelques semaines,"dit Bidstrup. "Il n'y avait presque aucune discussion. Nous avons été pris au dépourvu, completely flat-footed.”

Pendant un certain temps, personne n'a fait beaucoup de rien. “We all thought someone else would take care of the problem.”

Comme professionnels militants ont commencé à obtenir plus d'attention médiatique, Bidstrup pensé à l'avenir de sa famille dans l'agriculture. "J'ai deux fils qui veulent être des agriculteurs. J'ai commencé à s'inquiéter quant à leur avenir dans ce métier. I realized that they aren’t going to have one unless somebody does something about all of this anti-biotech nonsense.”

Donc Bidstrup fondé producteurs Forum, une coalition de bétail et le grain des agriculteurs qui travail pour éduquer les australiens sur les avantages de la biotechnologie et d'abroger le moratoire fondée sur l'ignorance. Plus tôt cette année, ils ont réussi à persuader les gouvernements de Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria à lever leurs interdictions et est venu près de convaincre l'Australie-méridionale à faire de même.

"Nous avons fait beaucoup de progrès,"dit Bidstrup. "Nous allons faire encore plus en 2009 and beyond.”

Efforts de Bidstrup contre moratoires n'ont pas été limitées à l'Australie. Il a également offert de soutien aux efforts déployés par les agriculteurs dans d'autres pays, another example of “farmer network leadership and action in its purest form” the TATT board noted.

Lorsque Bidstrup a appris qu'il avait été nommé lauréat du commerce Kleckner & Prix de promotion de technologie, Il a noté son honneur et le plaisir, mais il a dit que c'était un voyage ne pas voyagé seul.

"La charge a été partagée par de nombreux, et ces gens que je crois partagent ce prix avec moi. Ils sont les McKays, Kellys, Baldocks, Snookes, Staleys, Fitzgeralds, Crabtrees, Roushs, Prestons, Tribus, and many others of the world who have given their all to see good prevail.”

Le prix sera décerné chaque année en collaboration avec le World Food Prize. Le premier récipiendaire en 2007 a Rosalie Ellasus des Philippines.